Photographier Patrick Blanc…

Par Sylvain Renard Il y a 3 mois
gardenlab-patrick-blanc

J’ai eu la chance de rencontrer Patrick Blanc, spécialiste mondialement reconnu pour son expertise des murs végétalisés.

Patrick Blanc est un personnage.

Vous retrouverez ce mois-ci son portrait dans le magazine Garden Lab. J’ai eu envie de partager avec vous les coulisses de ce portrait.

Prévenu 1 heure avant la prise de vues sans réel brief, par manque de temps, il a fallu travailler au feeling, cerner rapidement la personnalité de Patrick Blanc afin de le mettre en confiance et respecter les impératifs du magazine Garden Lab.

Nous avions rendez-vous dans un café avec Sylvie la journaliste qui avait débuté l’interview de Patrick Blanc à côté de l’Oasis d’Aboukir qu’il a réalisée en 2013. En l’écoutant, je dois dire que ce fut passionnant.

Il sait parler avec simplicité de son métier. Passionné jusqu’au bout des doigts par les écosystèmes dont il connaît les moindres détails. J’ai posé des questions de novice auxquelles il a répondu avec entrain sans explications complexes. J’ai ainsi appris que le mur d’Aboukir est un écosystème de plus de 150 végétaux différents. Difficile à imaginer lorsque qu’on est au pied de ce mur végétalisé !

Le journal souhaitait un portrait en noir et blanc. Pour ceux qui ont eu la chance de rencontrer Patrick Blanc, tenue et chevelure colorées, je me suis dit que ce n’était pas gagné. Ensuite faire un portrait de lui devant le mur végétal lui aussi coloré du fait des nombreuses variétés de végétaux en fleurs, la chose n’était pas aisée.

Au final j’ai proposé à Garden Lab de faire la photo en noir & blanc mais de laisser Patrick Blanc en couleur de manière à ce qu’il se détache du mur végétalisé.

Son côté iconoclaste, un peu rebelle, rock & Roll, hors des sentiers m’a fait penser aux tagueurs qui réalisent des fresques et ainsi transforment des murs hideux en œuvres magnifiques devant lesquelles les passants s’arrêtent, sont interpelés, discutent.

Patrick Blanc est pour moi un tagueur de mur, il ne le fait pas avec des aérosols mais avec des organismes vivants qui vont coloniser l’espace et évoluer dans le temps attirant les insectes et les oiseaux. Quand une fresque sur un mur est magnifique, on s’y arrête on la scrute, on la prend en photo, c’est aussi ce qui se passe avec les murs végétalisés de Patrick Blanc, touché par la nature et le spectacle qui s’en dégage on s’assoie sur un banc on regarde, on discute avec le voisin. Finalement le mur devient un prétexte pour engager la conversation, pour rêver, pour se ressourcer.

Pour ce portrait, comme Patrick était le sujet, c’est lui que j’ai « tagué » en couleur, son œuvre étant restée en Noir et blanc à l’arrière-plan.

Pour vous rendre compte du lieu et de l’atmosphère qui s’en dégage, venez flâner dans le quartier et découvrir l’Oasis d’Aboukir au 83 rue d’Aboukir, 75002 Paris.

Si vous êtes dans le quartier des Halles c’est à deux pas, faites y une halte.

Voilà vous savez tout ou presque sur cette la genèse de cette image.

 

Pour découvrir l’univers de  Patrick Blanc : https://www.murvegetalpatrickblanc.com/

Et dans un autre style, celui de paysagiste Claude Pasquer, qui a permis cette belle rencontre : https://www.claudepasquer.com/

Bravo à toute l’équipe de Garden Lab pour leur bookzine qui éveille les sens..A regarder, à feuilleter, à lire et relire sans modération !

En savoir plus :

https://www.ruedelechiquier.net/gardenlab/115-garden-lab-num%C3%A9ro-3-ombres-et-lumi%C3%A8res.html

Sylvain Renard, photographe professionnel.

GL3_126-133_EXPLO_
Catégorie:
  Evénement